Eureka Street, Robert McLiam Wilson

  Les détracteurs d'Hunter S. Thompson sentent l'eau de cuisson des Knackis et font mal l'amour. C'est en tout cas la façon dont je me les figurais dans un passé récent. Robert McLiam Wilson, dans l'un de ses papiers pour Charlie Hebdo, a laissé entendre qu'il n'aimait pas Hunter S. Thompson, ce dont j'avais déduit, … Lire la suite Eureka Street, Robert McLiam Wilson

Ce que cela coûte, W.C. Heinz

  La boxe n'est certes pas le sport qui inspire le moins les écrivains, et deux écoles se partagent le gros de la littérature pugilistique : celle de la mythologie, attachée au drame, à la symbolique, au lyrisme, à la métaphore et à l'hyperbole, et celle du réalisme, qui mise sur la précision et le … Lire la suite Ce que cela coûte, W.C. Heinz

Éden, Éden, Éden, Pierre Guyotat

  C'est arrivé page 72 : j'ai abandonné. Ça ne me ressemble pas. En tant que lecteur, s'entend. La carte postale épinglée au-dessus de mon lit d'enfant l'attestait ; en latin, le prénom Antonius signifie "celui qui fait face", quant à ses porteurs, "grâce à leur persévérance, la réussite est avec eux". Une fois décidés, … Lire la suite Éden, Éden, Éden, Pierre Guyotat

¡ Élever le débat, siempre !

https://www.youtube.com/watch?v=wscxOotpFfM&t=7s   Bon. J'ai donc vu l'infomercial de France Culture pour le dernier essai de François Bégaudeau. Après la droite, les vieux, Zemmour, les religieux, Renaud, la gauche, De Villiers, la province, Soral, l'ouest parisien et les ronds-points, c'est au tour d'un bobo du XIe de dire du mal des bobos du XIe. Enfin, plus … Lire la suite ¡ Élever le débat, siempre !

Le Caillou, Sigolène Vinson

  Alors voilà : Sigolène Vinson est, entre autres, la chroniqueuse judiciaire de Charlie Hebdo. Elle a survécu à l'attentat, par la grâce de la logique tordue d'un des frangins Ducon. Je suis de ceux pour qui il reste inenvisageable d'en faire abstraction. Parce que, des mois durant, la moindre allusion au 7 janvier 2015 … Lire la suite Le Caillou, Sigolène Vinson

Sérotonine, Michel Houellebecq

Publié sur Gonzaï.com   Quoi de plus cohérent, au fond, que la lecture des 347 pages du dernier opus de l’antimoderne préféré des français, plaidoyer sans concessions pour la sauvegarde de la ruralité et des traditions nationales, s’apparente à la dégustation intégrale, rassurante et roborative, satisfaisante quoiqu’assez prévisible, écœurante à l’occasion mais parfois jouissive, du … Lire la suite Sérotonine, Michel Houellebecq

Paradis noirs, Pierre Jourde

  J’aurais pu commencer bien plus tôt à lire Pierre Jourde, auteur reconnu mais demeuré en marge des spotlights parisiens, partageant avec son ami et ex-éditeur Eric Naulleau un regard acéré sur la littérature contemporaine, blogueur émérite, styliste reconnu, et amateur de boxe, de bouquins à estomac et d’une certaine idée de la République. Il … Lire la suite Paradis noirs, Pierre Jourde