Robicheaux, James Lee Burke

  L'auteur texan James Lee Burke publia, en 1987, le premier tome des aventures narrées à la première personne d'un flic de Louisiane nommé Dave Robicheaux. Il avait alors la cinquantaine et n'imaginait sans doute pas que cet alter ego de fiction vieillirait avec lui pendant plus de trente ans. Vingt-et-unième épisode de la série, … Lire la suite Robicheaux, James Lee Burke

L’imprudence, Loo Hui Phang

  Échevelée, une femme jeune et belle me scrute depuis son lit, d'un regard intense, empreint de confiance. Je ne sais pas grand-chose de la photographie, mais il semble que ce cliché soit l'oeuvre d'un maître, dont l'accord pour en faire la couverture de L'imprudence serait un événement en soi. Ce que je peux en … Lire la suite L’imprudence, Loo Hui Phang

Pike, Benjamin Whitmer

  En tant qu'auteur de littérature dite "générale", donc sérieuse comme tout, l'Irlandais Colm Tóibín a acquis une renomée internationale, à défaut d'avoir connu la consécration d'un papier sur 130 livres. En tant que lecteur, l'homme a des goûts bien arrêtés, comme en témoigne un récent pavé balancé en interview dans le marigot des belles … Lire la suite Pike, Benjamin Whitmer

L’homme de Kiev, Bernard Malamud

  Celles et ceux qui m'honorent d'un passage régulier sur ce blog savent que je n'ai pas honte des nombreuses lacunes de ma culture littéraire. Le contraire serait absolument vain. Or, jusqu'à l'été dernier, l'oeuvre de Franz Kafka en restait l'une des plus remarquables. Parmi les romans de chevet de ceux que je tenais pour … Lire la suite L’homme de Kiev, Bernard Malamud

Une flèche dans la tête, Michel Embareck

  Pour écrire les 113 - légères - pages d'Une flèche dans la la tête, il a fallu du temps. Sans doute plus que pour publier les 1572 de Guerre et Paix. Déjà, le style ne trompe pas. Un mélange d'oralité, de registre soutenu et d'argot surrané à la sonorité unique. Le genre d'agrégat d'une … Lire la suite Une flèche dans la tête, Michel Embareck

Et quelquefois j’ai comme une grande idée, Ken Kesey

  Si l'essentiel des 894 pages d'Et quelquefois j'ai comme une grande idée consiste en une immersion dans la psyché des Stamper, famille de bûcherons établie à Wakonda (Oregon), le lecteur en apprendra presque autant sur le clan en se tenant aux seules descriptions de la demeure familiale. Depuis longtemps, les habitants des environs ont … Lire la suite Et quelquefois j’ai comme une grande idée, Ken Kesey

Le point de vue du lecteur : faut-il brûler la saison 8 de Game of Thrones ?

  George RR Martin l'avait promis à ses fans depuis bien longtemps : la fin de sa saga A song of Ice and Fire, entamée en 1996 puis adaptée à l'écran sous le titre de Game of Thrones, serait "douce-amère". Le barbu de Santa Fe à l'inamovible casquette de marin n'est certes pas connu pour … Lire la suite Le point de vue du lecteur : faut-il brûler la saison 8 de Game of Thrones ?