Underground Railroad, Colson Whitehead

Propriété d’une famille de planteurs de coton de Géorgie, Cora décide de fuir, comme sa mère avant elle, avec à ses trousses le plus redoutable des chasseurs d’esclaves. Elle est aidée par les membres de la mystérieuse Underground railroad, association historique de blancs abolitionnistes et de noirs nés libres ou affranchis, dont l’auteur Colson Whitehead a l’idée lumineuse de livrer une relecture au sens littéral du terme.

Il s’agit donc ici d’un véritable réseau ferroviaire souterrain qui conduit Cora à travers plusieurs états du Sud au Nord de l’Amérique d’avant la Guerre de Sécession, révélant à chaque étape une version différente de la ségrégation institutionnalisée, et la palette infinie des attitudes racistes à l’avenant, de l’extrême cruauté au dénigrement paternaliste plus sournois. Comme sont d’ailleurs très diverses les attitudes de ceux qu’on appellera plus tard les afro-américains, esclaves ou hommes libres, qu’ils soient résignés, révoltés, utopistes ou collaborateurs.

L’écriture limpide de Colson Whitehead, qui sait raconter l’horreur sans retenue ni effets dispensables, et l’efficacité de la construction du roman, remarquablement didactique mais jamais pesant, impressionnent tout du long. Pour le lecteur qui s’instruit page après page, la survie et l’émancipation de Cora comptent plus que tout. Un livre important, qui mérite amplement toutes ses récompenses prestigieuses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s