Marvelous Marvin Hagler, 1954-2021

À la Une

Audio : Téléchargez le podcast J'ai choisi Marvin Hagler comme idole sportive parce que je ne lui ressemblais pas du tout. L'affaire a pris du temps : préadolescent, il me fascinait comme les méchants dans les films, je me rappelle ses photos patibulaires dans l'Équipe Magazine, crâne lustré et deltoïdes saillants, les images des combats … Lire la suite Marvelous Marvin Hagler, 1954-2021

Wilfred Benitez, ou le cinquième Beatle

Audio : Téléchargez le podcast Ray Leonard, Roberto Duran, Marvin Hagler, Thomas Hearns. On les appelait les Four Kings, et leurs neuf confrontations des années 80 firent d'eux des légendes plus grandes que leur sport. Sur le ring, déjà, ils étaient immenses. Et, suprême élégance, les quatre héros sexagénaires font aujourd'hui des ambassadeurs très présentables … Lire la suite Wilfred Benitez, ou le cinquième Beatle

Top 10 / n°8 : Roberto Duran, ou Sancho Quichotte (Partie 2)

C’est à Leonard qu’est accordée une tentative pour la ceinture des welters WBC contre Wilfred Benitez, jeune et excellent styliste qui perdit par KO au 15e round ce très beau combat. La suite, on la connaît. Leonard défend une première fois son titre, avant le Brawl in Montreal de juin 1980. Ce combat, Duran le … Lire la suite Top 10 / n°8 : Roberto Duran, ou Sancho Quichotte (Partie 2)

It ain’t over ’till it’s over

Petit post thématique entre deux tartines : les KOs obtenus par des boxeurs archi-dominés, autrement appelés « come-back wins » outre-Atlantique. Exemple 1 : Mickey Ward (héros du film « The Fighter ») contre Alfonso Sanchez. Ward obtient un rare KO au foie après avoir mangé gras. Exemple 2 : « La locomotive » Jorge Castro sèche John David Jackson d’un … Lire la suite It ain’t over ’till it’s over

Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Kings » (Partie 2)

La suite, c’est peut-être le plus bel exemple qui soit d’un exercice redoutable et souvent cruel pour ceux qui l’ont tenté : le come-back. Nombreux sont les champions qui revinrent sur le ring après avoir annoncé qu’ils raccrochaient les gants. Moins nombreux sont ceux à qui un tel retour apporta satisfaction, que l’on parle de … Lire la suite Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Kings » (Partie 2)

Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Kings » (Partie 1)

On commence par un choix facile : il suffit de n’être pas né trop tard dans les années 70 pour se souvenir en live de Sugar Ray Leonard, l’un des compromis physique-technique les plus extraordinaires de l’histoire de ce sport. Même en France, où la boxe anglaise était en voie de marginalisation, le retour de … Lire la suite Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Horsemen » (Partie 1)

Mentons : disons la vérité

Intéressons-nous deux minutes à ce que l’on appelle le menton, en boxe anglaise comme plus généralement dans les sports de frappe (et sans rien dire des frères Bogdanoff). On pourrait définir simplement cette caractéristique comme étant la faculté d’un combattant à encaisser un coup porté au visage aller au tapis pour autant. Cette capacité reste … Lire la suite Mentons : disons la vérité