Vernon Subutex 1, Virgine Despentes

Vernon Subutex de Virginie Despentes, ou « le rock n’roll, c’est comme l’espoir en la gauche, pas complètement froid mais un peu quand même ». La vision périphérique d’une génération de non-jeunes pas tout à fait soumis par l’une de ses membres qui conserve à la fois colère et empathie : du Houellebecq dont on trouverait le pouls, avec la même lucidité sociale et le même humour à faire grincer les dents. Vivement que les éditorialistes fassent autant réfléchir que les écrivains.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s