Muhammad Ali par Hunter S. Thompson

« Muhammad Ali a décidé un jour, il y a très longtemps, peu après son vingt et unième anniversaire, qu’il ne serait pas seulement Roi du Monde sur son propre terrain, mais Prince couronné sur celui de tous les autres…
Ce qui est très, très puissamment pensé – même si c’est impossible. La plupart des gens ne sont pas foutus de s’en tirer dans le domaine qu’ils ont choisi ou qu’ils sont bien obligés de prétendre le leur ; et les rares qui y parviennent ont généralement l’intelligence de ne pas tirer davantage sur la ficelle.
Ça a toujours été la différence entre Muhammad Ali et le reste d’entre nous. Il est venu, il a vu, et s’il n’a pas entièrement vaincu, il s’est approché plus près de la victoire qu’aucun de ceux que nous aurons l’occasion de voir dans cette génération maudite.
Res ipsa loquitur. »
Hunter S. Thompson

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s