Portnoy et son complexe, Philip Roth

Sommeil approximatif dans une chambre trop chaude. De guerre lasse, lever à 6 heures. Un fond de mal de gueule d'après dîner professionnel, et 60 minutes de rab pour écouter la matinale. Même sur une antenne civilisée, la couverture de la dernière atrocité terroriste pique et fascine à la fois. La mélopée funeste toujours dans … Lire la suite Portnoy et son complexe, Philip Roth